Restauration de la continuité écologique des cours d’eau – Ville de Clermont (Oise) – Site Officiel

Restauration de la continuité écologique des cours d’eau

La Directive Cadre sur l’Eau de 2000 introduit la notion de continuité écologique des milieux, elle est ensuite reprise et détaillée par la Loi sur l’Eau et les Miliaux Aquatiques de 2006.

La continuité écologique des cours d’eau est ainsi définie :

  • Libre circulation des organismes vivants (accès aux zones nécessaires à leur reproduction, leur croissance, leur alimentation ou leur abri)
  • Bon fonctionnement des réservoirs biologiques (dotés d’une riche biodiversité et jouant le rôle de pépinière)
  • Bon déroulement du transport naturel des sédiments de l’amont vers l’aval des cours d’eau (équilibre par mobilité latérale et transport)

Les obstacles à la continuité écologique sont les ouvrages qui ne permettent pas la circulation des espèce sbiologiques et l’accès aux zones indispensables à leur reproduction, leur croissance, leur alimentation leur abri. Ils empêchent également le bon déroulement du transport naturel des sédiments.

A ce titre, les moulins avec des chutes d’eau représentent des obstacles. Dans le cadre de cette restauration de continuité écologique, le Moulin du Pont de Pierres à Clermont fera l’objet de travaux courant 2018-2019. Les travaux sont gérés par le Syndicat Intercommunal de la Vallée de la Brêche avec le concours financier de l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

Vous êtes propriétaire riverain du cours d’eau, vous souhaitez en savoir plus sur les obligations de continuité écologique ? Plus d’informations dans la brochure suivante.

CLDD - Restauration de la continuité écologique des cours d'eau
Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]