Espace Culturel Séraphine Louis – Ville de Clermont (Oise) – Site Officiel

Espace Culturel Séraphine Louis

Exposition Lardon à l'espace Culturel Séraphine Louis de la ville de Clermont de l'Oise

Situé au 11 rue du Donjon, l’espace Séraphine Louis accueille des expositions artistiques et thématiques et est un lieu où sont données des conférences.

  • Construit en 1826, dans le cadre de l’aménagement d’une maison centrale de détention pour femmes, l’immeuble du 11 rue du Donjon a été acquis par la ville de Clermont en 1991.Restauré par un chantier-école de 1999 à 2005, il est devenu l’espace culturel Séraphine Louis, inauguré au mois d’avril 2006.
  • Ce lieu de diffusion culturelle accueille régulièrement des expositions artistiques (peinture, sculpture, photographie…) et thématiques, mais également des conférences sur les thèmes les plus variés.
  • L’espace culturel Séraphine Louis sera par la suite intégré à un ensemble composé d’un parc arboré ouvert au public couvrant approximativement l’espace de l’enceinte castrale du château médiéval, les vestiges du donjon faisant l’objet d’une importante campagne de restauration.

Les expositions à l’Espace Culturel Séraphine Louis

Actuellement : Exposition “Territoire Monument Sonore” du samedi 18 novembre au dimanche 17 décembre 2017

Espace Séraphine Louis

  • 11 rue du Donjon, 60600 Clermont.
  • Exposition ouverte les samedis, dimanches et mercredis 14 h à 18 h
  • Entrée libre

 

Exposition “Territoire Monument Sonore” de Marc Gérenton et d’Emmanuel Mailly, espace culturel Séraphine Louis du samedi 18 novembre au dimanche 17 décembre 2017.

Les deux artistes Marc Gérenton (sculpteur, artiste visuel) et Emmanuel Mailly (musicien) se sont rendus au printemps 2017 aux confins de l’Ouest Canadien, du côté de Vancouver afin de confronter leurs pratiques respectives, arts visuels et sonores, à celles des Amérindiens. Les mâts totémiques, plus simplement appelés totems, et les Inukshuk,sorte de construction de pierres empilées adoptant une forme humaine les ont fortement impressionnés .

La douloureuse histoire de ce peuple dépossédé d’une terre avec laquelle il vivait en harmonie, est au coeur de leur réflexion artistique: la place de l’homme dans la chaine du vivant ; l’impact de ces activités sur la nature ; la résilience de ces peuples autochtones.

De leur voyage, Emmanuel Mailly et Marc Gérenton ont aussi  rapporté des sons et des images photographiques prises sur le vif qui sont le point de départ de productions communes dans laquelle ils allient la musique et la sculpture et qu’ils nous présentent à l’espace Séraphine Louis.

Les archives des expositions à l’Espace Culturel Séraphine Louis